• Je passe à l'attaque
    Je passe à l'attaque
  • Je vise haut
    Je vise haut
  • Je suis une gagnante
    Je suis une gagnante
  • Je donne tout ce que j'ai
    Je donne tout ce que j'ai
  • Une force m'habite
    Une force m'habite
  • J'imagine
    J'imagine
  • Je compte des buts
    Je compte des buts
  • Je crierai victoire
    Je crierai victoire
  • Je me projette loin
    Je me projette loin

Un atelier de percussions fort enrichissant!

L’artiste Daniel Bellegarde est venu à notre école nous faire vivre des activités afin de découvrir son art. Il est musicien de métier et joue des percussions. Nous avons eu la chance de jouer avec des djembés, des verres, des balles etc. Ce fut une expérience très enrichissante et amusante. Voici des commentaires des élèves :

« Nous avons appris des nouvelles choses. »

« Nous avons découvert comment jouer des percussions. » 

« J’ai trouvé ça impressionnant qu’une personne de l’extérieur vienne nous rencontrer à Gaspé. »

« J’ai bien ri lorsqu’il nous a parlé de notre région avec son accent et en déformant les noms de nos villages. »

« Il parlait plusieurs langues. »

« Nous devions nous concentrer afin de bien suivre le rythme. »

 « C’est enrichissant d’entendre des musiques des autres pays. »

 « L’artiste à l’école nous a fait vivre des moments amusants. »

« Il utilisait plusieurs matériaux pour produire différents sons et nous avons exploré différents instruments. »

Auteurs de cette chronique :
Bruno Rochefort, Victor Asselin et Alexa Réhel
Élèves de 5e année, classe de Geneviève Germain
École Saint-Rosaire

 

____________________________________________________

Daniel Bellegarde occupe la scène musicale comme percussionniste pigiste depuis 1983. Il étudie les percussions au Québec puis à Paris. Il participe à de nombreuses tournées au Québec et à l’international et joue avec le Cirque du Soleil.

Sur disque ou en spectacle, il a travaillé avec plusieurs artistes de différents pays ; Daniel Bélanger, Richard Desjardins, Kaoru Watanabe, Lokua Kanza, Beethova Oba, Francisco, Tanya Saint-Val, Marcos Valle, Mino Cinélu, Bete et Stef, Lorraine Klaassen, Wesli, Ernesto Dabo, Maxime Leforestier, Zachary Richard et Michel Rivard entre autres.

Son parcours diversifié l’amène à revenir à la musique qui a bercé son enfance; la musique d’Haïti et des Antilles françaises. Suivant les bons conseils de son amie journaliste Chantal Jolis (Radio-Canada), il se met à la tâche et produit son 1er album solo Anba Tonèl, fruit d’un travail de recherche et création sur l’influence européenne dans la musique caribéenne. De la contredanse au quadrille en passant le menuet-Congo ou le Troubadour, le percussionniste nous plonge sous la tonnelle des mélodies dansantes jouées au 19e siècle.

En formation acoustique (guitare, banjo, violon, ma nouba basse, voix et percussion) il souhaite partager cet héritage musical rassembleur, festif et peu connu, en dehors des Antilles.

Diplômé de l'Université de Montréal en sociologie, Daniel est impliqué dans le milieu scolaire en donnant des ateliers de percussion des Caraïbes à des enfants et adolescents dans les écoles avec le programme de l'Artiste à l'école du Ministère de l'Éducation du Québec.

Il travaille également en santé mentale en organisant des séances de percussion interactive et thérapeutique pour les autistes et déficients intellectuels dans plusieurs centres communautaires spécialisés. Il a étudié avec plusieurs musicothérapeutes dont Bill Matney des États-Unis à l'Université d'Ottawa sur les applications thérapeutiques de la percussion et son impact. En 2018, il est porte-parole de la Semaine Québécoise de la Déficience Intellectuelle pour la région de Laval.

Source : www.danielbellegarde.com

Plus dans cette catégorie : « Pouish, le nettoyant super pouish ant!